Remboursement des molécules onéreuses en cancérologie

Des experts recommandent d’agir avant le point de rupture  Abonné

Publié le 10/03/2011
1304671422234382_IMG_55857_HR.jpg

1304671422234382_IMG_55857_HR.jpg

À L’OCCASION des derniers « Mardis de l’Académie de Médecine », cinq experts (1) de la Haute Autorité de Santé (HAS) ont présenté, au nom d’un groupe de travail mixte Académie-HAS, une « mise au point sur la prescription des molécules onéreuses en cancérologie ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte