L’UROLOGIE EN MEDECINE GENERALE - Cancer de la prostate

Dépister ou ne pas dépister ?  Abonné

Publié le 27/06/2013
1372295568443432_IMG_107737_HR.jpg

1372295568443432_IMG_107737_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

1372295567443319_IMG_107696_HR.jpg

1372295567443319_IMG_107696_HR.jpg

L’INCERTITUDE règne et pourtant, sur le cancer de la prostate (CaP), nous avons des chiffres et des certitudes. Les certitudes tout d’abord : que ce soit par prostatectomie totale, radiothérapie, curiethérapie ou par HIFU (Ablatherm), le CaP ne peut être vaincu que lorsqu’il est intra ou éventuellement juxta prostatique. Malheureusement, à ce stade, il est asymptomatique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte