Une première médicale à la Pitié-Salpêtrière

Dans le glioblastome, des ultrasons en soutien de la chimiothérapie  Abonné

Par
Publié le 19/12/2016
GLIOBLASTOME

GLIOBLASTOME
Crédit photo : PHANIE

Les équipes de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) et de l'INSERM, coordonnées par le Pr Alexandre Carpentier (groupe de neuro-oncologie de la Pitié Salpêtrière), ont utilisé les ultrasons de basse intensité pour rendre localement plus perméable la barrière hémato encéphalique isolant les neurones de la circulation sanguine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte