Editorial

Ceci n’est presque pas une fiction  Abonné

Publié le 27/11/2014

La semaine dernière se tenait à Paris « Transvision 2014 », premier colloque international sur le transhumanisme, un courant né dans les années 1980 qui fait de la lutte contre le vieillissement son cheval de bataille et défend l’idée que l’homme peut être amélioré par tous les moyens technologiques à sa disposition. Le mouvement est loin de faire l’unanimité, avec quelque 5 000 adeptes dans le monde.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte