La surveillance médicale à long terme est recommandée

Cancers de l’enfant : les survivants sont à risque de troubles endocriniens  Abonné

Publié le 20/02/2014
1392862500499301_IMG_123141_HR.jpg

1392862500499301_IMG_123141_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Le taux de survie du cancer de l’enfant augmente régulièrement. Et laisse sur son sillage tout un lot de complications, le plus souvent liée à la toxicité des traitements. Au tableau des complications tardives, les troubles endocriniens sont loin d’être négligeables. C’est ce que révèle une étude scandinave parue dans le Lancet, qui a comparé le devenir de survivants à celui de la population générale. Au total, un échantillon de plus de 31 000 enfants ayant survécu à un cancer et une cohorte 5 fois plus nombreuse, ont été suivis au long cours.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte