Octobre rose, un mois de mobilisation

Cancer familial : le recours au test et au conseil génétique est insuffisant  Abonné

Publié le 30/09/2013
1380503611458212_IMG_111865_HR.jpg

1380503611458212_IMG_111865_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

1380503610458210_IMG_111849_HR.jpg

1380503610458210_IMG_111849_HR.jpg
Crédit photo : DR

ON ESTIME que 5 à 10 % des cancers du sein et/ou de l’ovaire sont d’origine génétique. L’Institut national du Cancer (INCa) est en France le seul organisme à financer les tests de dépistage des cancers du sein familiaux. La prédisposition génétique au cancer du sein est le plus souvent liée à l’altération des gènes BRCA1 et BRCA2 mais ils ne sont les seuls.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte