Cancer du poumon avancé : mis en place précocement, les soins de support améliorent la survie

Par Charlène Catalifaud
Publié le 27/09/2019
- Mis à jour le 27/09/2019

Une étude parue dans « JAMA Oncology » confirme l’intérêt de mettre en place de manière précoce des soins de support chez des patients atteints de cancer du poumon diagnostiqué à un stade avancé.

Les patients ayant reçu des soins de support entre 1 mois et 1 an après le diagnostic ont été associés à une meilleure survie

Les patients ayant reçu des soins de support entre 1 mois et 1 an après le diagnostic ont été associés à une meilleure survie
Crédit photo : Phanie

Selon une étude américaine parue dans « JAMA Oncology » (1), les patients atteints de cancer du poumon avancé sont associés à une meilleure survie lorsqu'ils reçoivent des soins palliatifs entre 1 mois et 1 an après le diagnostic par rapport à ceux qui n'en reçoivent pas. Ces résultats incitent à intégrer pour un plus grand nombre de patients les soins de support de manière précoce, en complément des soins curatifs.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?