Épidémiologie du cancer

Baisse de la mortalité, incidence plutôt stable  Abonné

Publié le 11/02/2016

« Le cancer est devenu la première cause de mortalité devant les maladies cardiovasculaires, depuis 1987 chez l’homme et depuis 2000 chez la femme. La mortalité par cancer diminue mais la mortalité cardiovasculaire diminue encore plus rapidement », résume Catherine Hill (Institut Gustave Roussy, Villejuif).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte