Cancer pulmonaire

Avantage au dépistage par scanner

Par Pascale Solere
- Mis à jour le 15/07/2019

Le suivi à 10 ans (1) de l'étude italienne Mild (Multicentric italian lung detection) vient confirmer le bénéfice sur la mortalité du dépistage d'individus ciblés, précédemment mis en évidence dans l'étude américaine NLST (National lung screening trial). Dans cet essai, le dépistage annuel ou bisannuel par un scanner faible dose est associé à 10 ans à une réduction 40 % de la mortalité par cancer pulmonaire, et une réduction, non significative, de 20 % de la mortalité totale.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?