327 000 euros pour Yescarta, le CAR-T cell de Gilead

Par Damien Coulomb
- Publié le 09/07/2019
- Mis à jour le 09/07/2019

Le laboratoire Gilead a annoncé avoir trouvé un accord avec le comité économique des produits de santé (CEPS) pour le prix de son CAR-T cell Yescarta (axicabtagene ciloleucel), indiqué dans le traitement de 3e ligne du lymphome diffus à grandes cellules B et le lymphome médiastinal primitif à grandes cellules B réfractaire ou en rechute. Contacté par « le Quotidien », le laboratoire a confirmé que le prix définitif était de 327 000 euros l'injection. Ce prix, ainsi que le niveau de prise en charge par l'Assurance-maladie fera l'objet d'une publication dans le « Journal officiel ». L'accord conclu avec le ministère est assorti de conditions d'efficacité en vie réelle, dont le détail n'est pas communiqué. Dans son indication actuelle, environ 400 patients français sont éligibles à ce traitement.

Disponible depuis juillet 2018

Dans un communiqué, Gilead Sciences se « félicite de la conclusion d’un accord avec les autorités françaises ». Yescarta est disponible en France depuis juillet 2018, suite à l’obtention d’une Autorisation temporaire d’utilisation (ATU) par l’ANSM. Dans la période d’ATU, Gilead Sciences a mis à disposition des patients français le traitement à titre gracieux. Depuis janvier 2019, fin de la période d’ATU, une indemnité provisoire de 320 000 euros avait été fixée, conformément à la réglementation.