Aller en deçà d’une anesthésie légère ?

Ventiler sans sédation est sans bénéfice sur la mortalité  Abonné

Par
Publié le 25/02/2020

Une étude nordique s’est attachée à déterminer s’il était bénéfique de pousser l’allègement de la sédation lors de la ventilation mécanique des patients admis en réanimation, jusqu’à s’en passer complètement.

Un travail qui s'inscrit dans une tendance générale en soins intensifs

Un travail qui s'inscrit dans une tendance générale en soins intensifs
Crédit photo : Phanie

Ventiler sans sédater, inconcevable ? Alors que la ventilation mécanique ne va traditionnellement pas sans sédation, même légère, des réanimateurs scandinaves ont fait le pari iconoclaste de s'en passer totalement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte