Courrier des lecteurs

Urgences : la faute à qui ?

Publié le 28/10/2019

La lecture de la proposition de Loi du député Thomas Mesnier est une lueur de lucidité qu'il faut soutenir ? Selon le député LREM des Charentes, rapporteur de la mission sur les urgences « le système actuel pousse les services d'urgence à la consommation et particulièrement à prendre en charge des patients légers nécessitant 3 minutes de soins mais qui rapporteront 200 €. Des patients qui devraient être accueillis en ville. Rien n'incite la médecine d'urgence à organiser une filière des soins avec les médecins de ville. Et rien ne l'incite à faire de la qualité ».

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?