Anesthésie locorégionale en réanimation

Un facteur d’amélioration du pronostic  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 22/11/2018
n° sp AR anesth locoreg icono

n° sp AR anesth locoreg icono
Crédit photo : XXXXXXXXXXXXX

Les techniques d’anesthésie et d’analgésie locorégionales (ALR) sont utilisées depuis longtemps au bloc, où elles ont connu un réel essor grâce au recours à l’échographie. « L’arrivée de l’échographie il y a une quinzaine d’années a révolutionné l’ALR en apportant la quasi-certitude de l’efficacité du geste », rappelle le Dr Laurent Zieleskiewicz (Marseille).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte