Après chirurgie abdominale septique

Pour la fin de la sédation systématique postopératoire

Par
Publié le 27/11/2017
sedation systematique

sedation systematique
Crédit photo : PHANIE

Les péritonites constituent la seconde cause la plus fréquente d'admission en réanimation et la première cause de sepsis en réanimation postopératoire. « Jusqu'à présent, les patients admis en postopératoire d'une chirurgie abdominale (principalement des péritonites en choc septique), étaient gardés sédatés, car ils arrivent intubés–ventilés, avec une défaillance d'organe (état de choc). Cependant, depuis quelques années, la tendance est à la diminution du nombre de journées de sédation et à une sédation plus légère, en raison de complications iatrogènes.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)