Gérer la pénurie médicale dans une maladie fréquente

Le monde de l’allergologie réinvente un parcours de soins

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 05/12/2019

La Fédération française d’allergologie a présenté des propositions de parcours de soins dans l’allergie, lors d’un colloque au ministère de la Santé. Allergologues, médecins généralistes, infirmières en pratique avancée, pharmaciens, mais aussi élus locaux et entreprises, tous les acteurs sont appelés à se mobiliser.

Les enfants sont obligés d’aller à Paris pour faire certains tests de provocation

Les enfants sont obligés d’aller à Paris pour faire certains tests de provocation
Crédit photo : Phanie

Alors que les allergies explosent et concernent 30 % de la population en France aujourd’hui - soit 18 millions de personnes -, les quelque 1 500 à 2000 allergologues ne suffisent pas à assurer les soins. La Fédération française d’allergologie (FFAL) a présenté des propositions pour pallier la pénurie médicale et offrir une prise en charge optimale lors d’un colloque le 19 novembre à Paris au sein du ministère de la santé.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?