Bonnes intentions ou changement de paradigme ?

Une stratégie nationale de santé, des questions

Par Coline Garré
Par Sophie Martos
- Publié le 21/09/2017
- Mis à jour le 21/09/2017
evenement

evenement
Crédit photo : PHANIE

À peine installée au ministère de la Santé, Agnès Buzyn promettait de ne pas imposer, verticalement, une grande loi à son nom mais de co-construire les solutions avec les professionnels et les usagers.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?