Le tabac destructeur par le biais de deux cytokines

Une cible thérapeutique est identifiée dans l’emphysème  Abonné

Publié le 27/02/2012
1330334161327173_IMG_78225_HR.jpg

1330334161327173_IMG_78225_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

1330334158327172_IMG_78224_HR.jpg

1330334158327172_IMG_78224_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

DE NOTRE CORRESPONDANTE

L’EMPHYSÈME est une affection destructrice du poumon, induite le plus souvent par le tabagisme.

Sa prise en charge médicale reste primitive ; on ne dispose d’aucun test diagnostique permettant de prédire l’émergence de la maladie chez les sujets à risque exposés au tabagisme, ni de facteur pronostique fiable, ni de traitement spécifique en dehors de la greffe pulmonaire. De fait, sa physiopathologie reste mal comprise.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte