Tabac et sport

Une association contradictoire  Abonné

Publié le 28/11/2013
1385604829476067_IMG_116658_HR.jpg

1385604829476067_IMG_116658_HR.jpg
Crédit photo : DR

PLUSIEURS composants de la fumée de cigarette – nicotine, monoxyde de carbone (CO), goudron, métaux lourds, benzène, produits radioactifs (radon, polonium 210), etc. – agissent au niveau bronchopulmonaire via l’inflammation, l’atteinte des cellules ciliées, l’altération des échanges gazeux pulmonaires et alvéolocapillaires et, à terme, par l’aggravation ou le déclenchement d’un asthme induit par l’effort. Sans parler, à long terme, de la bronchite chronique obstructive (BPCO) et du cancer du poumon.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte