Ecstasy

Un risque de décès supplémentaire lors de fortes chaleurs  Abonné

Publié le 10/06/2014

Contrairement à ce qui était admis, la quantité consommée n’est pas le seul danger pour l’ecstasy. Même à dose modérée, le stupéfiant pris dans un environnement à température élevée expose à un risque accru de décès. L’agence américaine des National Institutes of Health tire la sonnette d’alarme au vu des conclusions d’une étude (The Journal of Neuroscience, publié en ligne le 5 juin 2014) menée chez des rats soumis à une atmosphère proche des conditions réelles de consommation (rassemblement bruyant et chaud).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte