Un effort à faire en psychiatrie  Abonné

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 18/11/2019

Les patients de psychiatrie sont peu représentés dans les études, alors que le taux de fumeurs parmi eux est le double de celui de la population générale, que leur suivi médical n’est souvent pas optimal et qu’ils cumulent généralement les caractéristiques des candidats à la BPCO, aussi bien que les critères pour ne pas décrocher du tabac.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte