Toxicomanie : la date limite d'ouverture des salles de consommation à moindre risque reculée de 2 ans

Par
Damien Coulomb -
Publié le 23/07/2019

Crédit photo : Phanie

Originellement, les salles de consommation à moindre risque (SCMR), destinées à fournir un lieu d'injection sécurisé aux consommateurs de drogues, doivent s'inscrire dans le cadre d'une période d'expérimentation de 6 ans. Cette dernière a officiellement commencé en octobre 2016, lors de l'ouverture de la première salle, à Paris, adossée à l'hôpital de Lariboisière. Par ailleurs, les SCMR doivent participer à l’expérimentation pendant au moins 3 ans, ce qui signifie qu'aucune nouvelle salle ne pouvait ouvrir ses portes après octobre 2019.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?