Les bons résultats d’une étude française

Stimulation corticale contre douleurs neuropathiques  Abonné

Publié le 25/04/2012
1335316886344585_IMG_82797_HR.jpg

1335316886344585_IMG_82797_HR.jpg
Crédit photo : Jean Régis

ON DISTINGUE deux types de douleurs. Les douleurs par excès de nociception (un coup de marteau sur le doigt) interviennent pour sauvegarder l’intégrité corporelle. Les douleurs neuropathiques, conséquences de lésions des voies de la sensibilité (section d’un nerf), ont une explication physiopathologique très différente. La douleur apparaît par une levée d’une inhibition physiologique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte