Une alerte du Centre international de recherche sur le cancer

Les opiacés pourraient être carcinogènes  Abonné

Par
Damien Coulomb -
Publié le 05/05/2020
La grande cohorte Golestan, suivie en Iran depuis 2004, met en évidence une relation dose-dépendante entre la consommation régulière d'opiacés et le risque de cancer.
En 2017, on estimait à 29,2 millions d'usagers réguliers d'opiacés dans le monde

En 2017, on estimait à 29,2 millions d'usagers réguliers d'opiacés dans le monde
Crédit photo : Phanie

Selon une étude de cohorte publiée dans « The Lancet Global Health », la prise régulière d'opiacés augmenterait significativement le risque de cancer dans plusieurs localisations : poumon, système digestif, voies urinaires, système nerveux central… Ces résultats poussent le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) à réévaluer le caractère carcinogène des opia

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte