Exacerbation de BPCO

Le tabac modifie la réaction immune

- Publié le 09/04/2009
- Mis à jour le 09/04/2009

NON SEULEMENT la cigarette est le principal responsable de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), mais en plus elle modifie la réponse immune lors d’un épisode d’exacerbation. Constat d’une équipe américano-canadienne après des travaux expérimentaux menés chez la souris.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?