Consommation de stupéfiants chez les étudiants

Le protoxyde d'azote et les poppers talonnent le cannabis

Par
Damien Coulomb -
Publié le 07/03/2019

Selon le premier Observatoire français des usages actuels de substances psychoactives chez les étudiants (enquête COSYS), les étudiants français présentent une prévalence d'usage très élevée de poppers (13,2 % des étudiants et 7,5 % des étudiantes) et de protoxyde d'azote (6,2 % et 3 %). Ces données font de ces substances les produits psychoactifs les plus plébiscités par les étudiants après le cannabis. Ils sont principalement consommés dans un cadre festif et pour la pratique sexuelle.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?