Analgésie péri-opératoire chez le sujet âgé

Le juste équilibre entre la physiologie observée et calculée  Abonné

Publié le 27/03/2014
1395947564508434_IMG_125953_HR.jpg

1395947564508434_IMG_125953_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Conséquence du vieillissement de la population : on assiste à un glissement des indications chirurgicales vers les âges extrêmes, des patients parfois très âgés, sont opérés alors qu’il y a quelques années, ils auraient été récusés. Cette situation nous impose d’adapter les stratégies analgésiques à cette population souvent très âgée et parfois centenaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte