L’e-cigarette, un phénomène de génération  Abonné

Par
Publié le 18/10/2018

Une étude française a été menée par l’équipe du Pr Bertrand Dautzenberg, de la Pitié-Salpêtrière à Paris, pendant cinq ans, de 2013 à 2017, auprès de 17 435 collégiens et lycéens de 12 à 19 ans scolarisés à Paris. Au sein de cette population, 3,2 % vapotent et fument à la fois, 2,3 % sont des utilisateurs exclusifs de cigarettes électroniques, et 7,9 % fument exclusivement du tabac. Les vapoteurs exclusifs sont moins enclins à consommer du cannabis. Ils sont aussi plus susceptibles de s’être initiés au tabac avec la cigarette électronique plutôt qu’avec la cigarette traditionnelle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte