2,7 ans plus tôt

Le cannabis précipite la schizophrénie  Abonné

Publié le 16/12/2011

D’APRÈS UNE métaanalyse publiée par Matthew Large (New South Wales, Australie), l’usage du cannabis avancerait l’âge de début d’une schizophrénie. À partir de 83 études impliquant des malades atteints de schizophrénie, 8 167 usagers de cannabis et 14 352 témoins ne prenant pas ce toxique, les auteurs ont comparé l’âge de début de la psychose entre les deux groupes. De cette métaanalyse, il ressort que les usagers du cannabis développent une schizophrénie 2,7 ans plus jeunes que ceux qui n’en prennent pas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte