L’avis du Pr Olivier Ameisen  Abonné

Publié le 02/05/2012

« Enfin l’AFSSAPS se réveille », lance au « Quotidien » le Pr Olivier Ameisen, le premier à avoir utilisé en auto-expérimentation le baclofène à hautes doses pour traiter son alcoolo-dépendance. Cette nouvelle, il l’avait annoncé bien avant le point d’information de l’AFSSAPS. « Ceci devrait faciliter la prescription de ce médicament selon la méthode que j’ai découverte et que je prescris depuis 2004 », souligne-t-il.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte