Hépatite aiguë sévère sous paracétamol

L’alcool, un facteur de risque majeur  Abonné

Publié le 17/12/2015

Crédit photo : PHANIE

Grâce à une étude prospective menée pendant dix ans chez des patients admis dans le service des maladies de l’appareil digestif de l’hôpital Huriez (CHRU de Lille), le Pr Alexandre Louvet et son équipe ont mis en évidence l’alcool comme facteur de risque majeur d’hépatite chez les patients qui prennent du paracétamol aux doses recommandées pendant plusieurs jours.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte