Dr Philippe Castera : un repérage opportuniste  Abonné

Publié le 12/12/2013

« Ma première réflexion concerne le dépistage qui ne peut être réalisé, "dans la vraie vie", de façon systématique en médecine générale. En revanche, il est tout à fait possible pour le MG d’effectuer un repérage opportuniste, en fonction d’éléments qui ressortent notamment de cette enquête (anomalies biologiques, demande du patient et/ou de l’entourage), mais qui sont déjà trop tardifs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte