Le fumeur en pneumologie

Des patients deux fois malades  Abonné

Publié le 28/11/2013

LES PNEUMOLOGUES sont souvent face à des patients qui ne peuvent pas arrêter de fumer, malgré la connaissance qu’ils ont de leur pathologie et de ses dangers. Leur dépendance est si forte qu’elle ne leur permet pas d’accéder à l’envie d’arrêter. Certains fument même sous chimiothérapie alors que les effets du tabac risquent de diminuer ceux du traitement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte