L'alcool en France

Comment infléchir la consommation ?  Abonné

Publié le 21/10/2019
Alors que la consommation d’alcool en France diminuait ces dernières décennies, elle stagne aujourd’hui à un niveau encore trop élevé, occasionnant 41 000 décès/an. Comment repérer et prendre en charge le mésusage de l’alcool afin de réamorcer une tendance à la baisse ?
Figure 1 : les patients dépendants consomment la moitié de l’alcool vendu

Figure 1 : les patients dépendants consomment la moitié de l’alcool vendu
Crédit photo : DR

Des données récentes concernant la consommation d’alcool, les comportements et les conséquences pour la santé des Français sont disponibles. Après 50 ans de baisse régulière, la consommation d’alcool s’est stabilisée à un niveau élevé de 11,7 litres d’alcool pur/habitant/an en 2017, avec une grande hétérogénéité des modes de consommation. On observe une consommation quotidienne d’alcool surtout chez les 65-75 ans (26 %) et chez les hommes trois fois plus que chez les femmes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte