Obésité à risque, protection par l’alcool

Bonne et mauvaise nouvelles dans l’asthme  Abonné

Publié le 27/09/2011
1317086110282823_IMG_67579_HR.jpg

1317086110282823_IMG_67579_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

SI L’ON s’en réfère à deux études présentées au congrès annuel de l’ERS (European Respiratory Society), à Amsterdam, un raccourci saisissant (et forcément faux) pourrait être fait : pour se prémunir de l’asthme quand on a un tour de taille trop élevé, mieux vaut boire un peu d’alcool tout au long de la semaine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte