Arrêt du tabac : un bon coup de jeune  Abonné

Publié le 22/02/2013
1361469152412309_IMG_99693_HR.jpg

1361469152412309_IMG_99693_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

À la question de l’utilité du sevrage tabagique chez les sujets âgés, les réponses varient selon les pathologies étudiées. Pour ce qui est du risque cardio-vasculaire, c’est sans ambiguïté, les efforts pour arrêter de fumer en valent la peine.

Une étude dans le Saarland chez plus de 8 800 sujets âgés de 50 à 74 ans montre ainsi que le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) et d’infarctus est diminué de 40 % chez les ex-fumeurs ayant écrasé leur dernière cigarette il y a cinq ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte