Alcoolisme au féminin : des spécificités bien marquées

Par
Annick Bernhardt-Olivieri -
Publié le 09/01/2020

Si la consommation d’alcool en France a diminué (20 % entre 1992 et 2012, selon le rapport 2015 de OCDE) celle des femmes augmente. «Les chiffres sont assez récents, il y a eu très peu d’études sur le sujet des femmes et de l’alcool. Ce que l’on sait c’est qu’elles sont à peu près 10 %, soit trois fois moins que les hommes à déclarer consommer régulièrement de l’alcool, mais moi, j’ai des doutes sur ces chiffres-là », assène la psychiatre. Et pour le Pr Michel Reynaud (Libération du 8 mai 2018), «iI n'existe aucune donnée fiable.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?