Alcool : des députés s'attaquent à la publicité ciblant les jeunes

Par Damien Coulomb
Publié le 06/02/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
alcool

alcool
Crédit photo : PHANIE

La députée Audrey Dufeu Schubert (huitième circonscription de la Loire-Atlantique) a animé une première rencontre parlementaire ce mardi 5 février, en vue de la préparation d'une proposition de loi visant à réduire la consommation excessive d'alcool chez les jeunes. 

Ces premiers échanges ont rassemblé divers spécialistes des addictions et de la santé publique : le Pr Michel Reynaud (président du Fonds Actions Addictions), le Dr Nicolas Prisse (président de la Mildeca), Karine Galopel-Morvan (EHESP), Stéphane Junique (président de VYV Healthcare) mais aussi l'épidémiologiste et lanceuse d'alerte Catherine Hill et de nombreux addictologues présents dans la salle.

Mieux réglementer le marketing

Le futur texte proposera une réglementation plus sévère du marketing des produits alcoolisés à destination des jeunes, et notamment les campagnes de publicité sur les réseaux sociaux tirant profit de la popularité des youtubeurs influents. Une taxation des « prémix », mêlant alcool et boissons sucrées a également été évoquée. Le texte devrait constituer une application opérationnelle des mesures du récent plan de mobilisation contre les addictions.

En octobre dernier, Audrey Schubert avait déjà proposé des amendements sur la taxation des prémix et l'encadrement des dépenses publicitaires. Ces amendements avaient été rejetés en séance publique, suite notamment à l'opposition sur la forme de la ministre de la Santé et des Solidarités Agnès Buzyn. Une opposition qui ne devrait pas se renouveler selon la députée qui précise au « Quotidien » que « la ministre s'est engagée à m'accompagner dans la rédaction de cette PPL. J'ai déjà rencontré la semaine dernière les services de la ministre ».


Source : lequotidiendumedecin.fr