Tribune libre - Le ministère de la Santé dé-rembourse en douce les médicaments du cancer
Tribune

Tribune libreLe ministère de la Santé dé-rembourse en douce les médicaments du cancer

18.05.2017
La tribune que « le Quotidien » publie ici a été initiée le 31 janvier 2017 par le réseau de spécialistes cancérologues du GINECO afin d’interpeller les pouvoirs publics sur les conséquences du déremboursement de l’Avastin dans le traitement du cancer du col de l’utérus avancé. Une alerte a également été lancée en février par l’association de patientes IMAGYN (Initiative des Malades Atteintes des cancers GYNécologiques, première association de patientes en France traitant des femmes atteintes de cancers pelviens – ovaires, endomètre, col de l’utérus…) avec une pétition en ligne appelant au remboursement de l’Avastin dans le cancer du col avancé. Celle-ci recueille à ce jour près de 8 000 signatures.

Le ministère de la Santé a pris une décision lourde de conséquences pour les femmes atteintes d’un cancer du col de l’utérus au stade avancé : dé-rembourser de fait un médicament anticancéreux majeur, l’Avastin. Comme l’attestent les résultats d’une importante étude internationale (1), nous savons depuis 2014 que ce médicament améliore l’efficacité globale de la chimiothérapie et la durée de vie des patientes. Il s’agit, faut-il le rappeler, d’un cancer d’une particulière gravité...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Candidat à sa succession à la CSMF, le Dr Jean-Paul Ortiz fait un pas vers la convention

ortiz csmf

Le Dr Jean-Paul Ortiz annonce au « Quotidien » qu'il brigue un second mandat à la tête de la CSMF. Le néphrologue de Cabestany... Commenter

Alzheimer serait davantage causée par un dysfonctionnement que par une perte synaptique

alzheimer

Une étude franco-canadienne publiée dans « Scientific Reports » vient de présenter des résultats contre-intuitifs concernant la maladie... Commenter

Affections psychiques en hausse, les médecins traitants incités à mieux déclarer

affections psy

En épluchant les certificats médicaux de 626 000 accidents de travail en 2016, la branche accidents du travail/maladies professionnelles... 6

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter