Courrier des lecteurs

OPTAM : lettre ouverte au directeur de ma cpam

Publié le 26/11/2018
- Mis à jour le 16/07/2019

J’ai signé le contrat OPTAM (Option de pratique tarifaire maîtrisée, ndlr) le 22 mai 2017 mais avant d’y apposer ma signature, votre délégué m’a demandé de lire deux fois les deux dernières lignes de votre contrat. Une telle insistance m’a paru éminemment suspecte ! En avait-il reçu l’ordre ? Je vous rappelle aussi que vous m’aviez refusé par téléphone mon transfert du CAS (Contrat d'accès aux soins, ndlr) en OPTAM, faisant preuve par cette démarche d’un despotisme discriminatoire privatif de mes droits les plus élémentaires.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?