À Paris, le Mini Palais (Grand Palais)

Un repas princier  Abonné

Publié le 13/03/2014
1394676963502660_IMG_124711_HR.jpg

1394676963502660_IMG_124711_HR.jpg
Crédit photo : V. KRIEGER

Table

Stéphane d’Aboville réalise pour le Mini Palais une remarquable partition, imaginée par Éric Frechon, qu’on ne présente plus. L’ami Stéphane honore son maître. C’est inventif, rassurant et mis en assiette avec brio. Certains plats, comme le merlan aux amandes sous sa vinaigrette aux câpres, arrivent tout droit de la carte du Bristol.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte