TABLE - À la Marguerite, à Paris 1er

Un bistrot qui a de l’ambition  Abonné

Publié le 03/10/2013
1380763172452086_IMG_112044_HR.jpg

1380763172452086_IMG_112044_HR.jpg
Crédit photo : D. GRIMBERT

LE DÉCOR, repensé par le propriétaire Arnaud Bradol, joue la carte de la pierre des origines, des poutres en acier et de la céramique d’antan. Sous une moquette qui recouvrait les murs, surprise, on découvre une belle fleur des champs, qui va s’imposer comme le nom de l’établissement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte