L’exercice physique aigu modulateur de la prise alimentaire chez les jeunes  Abonné

Publié le 10/06/2014

Bouger plus ne ferait-il pas manger plus ? Interrogent certains. L’activité physique détermine la dépense énergétique mais ne pourrait-elle pas indirectement modifier le comportement alimentaire ? On va même aujourd’hui jusqu’à lui attribuer une influence majeure.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte