À Paris, le Grand Véfour

Histoire et gourmandise  Abonné

Publié le 11/12/2014

Table

Il faut imaginer qu’ici se sont attablés ceux qui ont fait la France des arts ou de la politique depuis 230 ans. Citons, sans chronologie aucune, Hugo, Colette, Bonaparte, Fragonard ou Aragon. Gastronomie et histoire font souvent bon ménage. Depuis plus de vingt ans, c’est Guy Martin, digne successeur de Raymond Oliver, qui enchante le bec-fin de passage. Apôtre du bon goût, le talent en perpétuel mouvement, pour installer et maintenir son vaisseau amiral sur les sommets.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte