La salle d'attente

# 5 Une salle d’attente où l’on n’attend rien

- Publié le 07/02/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
romane gonzalez

romane gonzalez
Crédit photo : DR

Quelle blague ! Tout ça, c’était faux, pas vrai ? Le boîtier noir… la soi-disant caméra. Trop longtemps, il s’était illusionné. Il lui fallait voir les choses en face, maintenant. Il n’y avait pas de caméra. Et pire… il n’y avait pas de docteur P., pas vrai ?

Rien. Il n’y avait rien. À l’image de la poubelle vide. Des murs vides. Des yeux vides de la secrétaire. Du vide qu’il ressentait à présent dans sa poitrine. La masse qui l’empêchait de respirer avait disparu. À sa place : du vide.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?