La grande mémoire

#4 Des souvenirs en trop  Abonné

Publié le 08/03/2018

Les anecdotes que Félicien racontait sur son enfance auraient pu rester isolées, car il n'était pas rare pour certains patients de mélanger véritables souvenirs et fantaisies. Mais cela se reproduisit de nombreuses fois durant les séances suivantes. Jamais un de mes patients ne m'avait surprise comme Félicien le fit. À chacun de nos entretiens il arrivait un moment où il me relatait tout à coup des événements qui, selon Dolorès, n'avaient rien à voir avec la vie de son mari.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte