Suivre son cœur

# 2 Une déconcertante consultation  Abonné

Publié le 15/11/2018
Laureline Maumelat

Laureline Maumelat

9 octobre 2018

Je venais de reprendre le cabinet d’un médecin de campagne et, même si j’effectuais des visites à domicile le matin, à cette époque-là je me déplaçais bien moins souvent que maintenant.

Les locaux, petits mais fonctionnels, jouxtaient des champs de blé. Cela me changeait de la ville dans laquelle j’avais fait mon internat. Au départ cela m’avait déstabilisé, mais j’avais adapté ma pratique et mon mode de vie, et j’en avais vite senti les bienfaits.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte