21 grammes

#  2 : L'autre

Publié le 24/10/2019

Françoise Gal prépare un article sur l’ORL Pline Morès. Au téléphone ce dimanche, il lui donne rendez-vous jeudi pour assister à l’opération d’un enfant. La journaliste relit souvent les cahiers de sa défunte mère, Fulvie, qui sur une page avait inscrit au feutre bleu un prénom, qui intrigue Françoise. Ce même dimanche, le portable sonne à nouveau.

Avant le bloc opératoire jeudi à la Clinique Saint-Hilaire, pour le Vis ma vie du Dr Pline Morès, la journaliste lovée dans son sofa s’apprête à savourer le brunch dominical. Pas de place pour un homme, son métier bouffe son temps et comble de douloureux vides. À sa majorité, Françoise apprenait le décès de sa mère et sa stérilité.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?