Le médecin de campagne

# 2 La battue

Publié le 26/06/2020

Prendre sa retraite à la campagne n’est pas toujours de tout repos. Surtout lorsqu’on vient vous tirer de votre transat pour vous annoncer qu’on a retrouvé le corps de la baronne du village au fond du bois aux loups et que vous êtes le seul médecin à la ronde.

Phanie

Crédit photo : DR

Après un quart d’heure de marche, les chasseurs s’arrêtèrent devant un épais bosquet. L’un d’entre eux écarta les branches, découvrant un pied blanc et lacéré. Je m’approchai. Le corps était enchevêtré dans les buissons comme si la baronne y avait cherché refuge. Qu’est-ce qui avait bien pu la terrifier au point de se jeter aveuglément dans cet entrelacs de branches et de ronces ?

— Ç’doit être les sangliers, hasarda l’un des chasseurs, un géant de deux mètres qui semblait avoir lu mes pensées.

Les autres hochèrent la tête à l’unisson.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)