Dossier

Syndicats médicaux : grandes manœuvres en ville Abonné

Publié le 02/12/2019
Syndicats médicaux : grandes manœuvres en ville

Le directeur de la CNAM, Nicolas Revel, accueille des délégations syndicales, lors d'une séance de négociations
SEBASTIEN TOUBON

Une profession balkanisée... qui veut surmonter ses divisions   « Le syndicalisme médical est un origami sympathique, dans lequel on ne se retrouve plus ». Cette phrase de Michel Yahiel, ex-conseiller social de François Hollande, résume l'éclatement de la profession. Avec cinq organisations représentatives (lire ci-dessous) pour moins de 110 000 praticiens libéraux, les lecteurs du « Quotidien », sondés en ligne, font le même constat. Sur les 248 médecins de ville ayant répondu, 86 % estiment être mal représentés par des syndicats jugés « divisés…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte