Pratiques avancées : des infirmières redoutent que les généralistes ne jouent pas le jeu

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 13/09/2019

Crédit photo : S. Toubon

« L'infirmière en pratique avancée (IPA) donne l'impression à certains médecins libéraux que nous allons marcher sur leurs plates-bandes. Mais pour que l'IPA puisse vivre de son travail, les généralistes doivent jouer le jeu et lui donner quelques patients. Et ça, nous n'en avons aucune certitude. »

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)